L’Asie est une destination qui se prête particulièrement à la découverte avec des enfants, et le Vietnam répond aussi à cette attente. Vos enfants adoreront les marchés flottants et vous le spectacle des rizières, et chacun restera sous le charme de ce pays.

Ce qui leur plaira

Les marchés à Hanoï, avec dans les viviers grenouilles fluorescentes et salamandres ; toujours à Hanoï, la visite du musée d’ethnologie, et son parc où découvrir des maisons traditionnelles reconstituées ; un spectacle de marionnettes sur l’eau au bord du lac Hoa Kiem, accompagné de musique traditionnelle ; une balade en kayak dans la sublime baie d’Halong ; une promenade en pousse-pousse dans la ville de Hue très verdoyante et paisible ; dans le delta du Mékong, les marchés flottants si colorés et pittoresques ; à Ho-Chi-Minh, le parc d’attractions de Suo Tien avec ses dragons énormes (faux) et ses crocodiles (vrais) que l’on peut nourrir ; découvrir à moto l’île de Phu Quoc, encore très préservée ; dormir chez l’habitant dans des maisons sur pilotis.

Quel âge pour partir avec un enfant ?

Pour un voyage aussi long comme le Vietnam, nous vous conseillons d’emmener vos enfants dès qu’ils ont 5 ans et plus. En effet, à cet âge là, les enfants supportent plus facilement les longs transports et les longues marches, peuvent porter un petit sac à dos avec une partie de leur matériel et participer à l’organisation de la journée. Ils sont aussi plus de facilités à s’adapter aux aléas du voyage qu’un enfant de 2 ans par exemple. C’est un paramètre à prendre en compte car si votre enfant n’est pas prêt à faire ce long périple (âge, capacités,..), votre voyage risque d’être bouleversé (pleurs, angoisse,..).

La nourriture

Il est très facile de trouver ce qui leur plaira, entre le riz, gluant ou pas, les nouilles, les fruits, les nems, les raviolis vietnamiens, et les différentes pâtisseries, en particulier les fruits confits.

Medical

Le vaccin contre l’hépatite A est à conseiller, en plus des vaccins classiques. Se protéger des moustiques. Attention aux singes parfois agressifs. A ne pas négliger aussi : la préparation de la trousse médicale qu’il est indispensable d’emmener. Même si le Vietnam est de plus en plus bien équipé à ce sujet, il n’est pas rare de se retrouver, durant votre voyage, dans un lieu où le service médical (pharmacie,..) est très restreint voir quasi inexistant selon la région où vous êtes. Nous vous conseillons d’apporter une trousse médicale déjà préparer qu’on l’on trouve dans les grands magasins. Attention aux médicaments car son import au Vietnam est interdit sans l’ordonnance.

Les points négatifs

La pollution à Ho-Chi-Minh. Les voyages en bus, très longs.