Vietnam : un monastère de Thiên An à Huê menacé par l’extension d’un parc touristique

, Actualité

Au Vietnam, Le monastère bénédictin de Thiên An (‘Paix céleste’), situé sur une colline, à l’intérieur d’une pinède, à quelque dix kilomètres de la ville de Huê, vient de confirmer l’information selon laquelle un parc touristique pourrait voir le jour. Les forces de police qui, depuis près de dix ans, campaient près de la propriété se sont retirées de leur poste de garde, depuis le mois de février.

Depuis le début des années 2000, le monastère se défend contre une tentative de spoliation émanant des autorités aussi bien régionales que centrales. C’est le 27 avril 2000 que les religieux avaient appris la nouvelle du projet gouvernemental de la bouche d’émissaires du Comité populaire du district de Huong Thuy où est situé le monastère.

Dès l’année 2002, les religieux avaient demandé que le projet gouvernemental soit réalisé en un autre lieu pour sauvegarder le recueillement nécessaire à la vie monastique. Ils demandèrent plus tard que les 50 ha de forêt entourant le monastère leur soient laissés afin d’assurer leur subsistance et les protéger des intrusions des touristes. Malgré de nombreuses protestations à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, le projet gouvernemental de parc touristique fut en partie réalisé et les bénédictins ne bénéficient plus depuis que d’une portion réduite de leur propriété.

Les observateurs ont noté que quelques mois avant le retrait de la police hors du monastère, le journal provincial avait annoncé que de nouveaux travaux allaient être entrepris sur le parc touristique, ce qui pourrait donner à penser que l’actuel retrait des forces publiques hors du monastère ne constitue pas forcément une bonne nouvelle pour les religieux.