Vietnam: Un footballeur condamné à 30 mois de prison pour un match truqué

, Actualité, Sport

Un footballeur vietnamien a été condamné à 30 mois d’emprisonnement pour avoir truqué un match international, ont indiqué ce lundi les médias officiels vietnamiens. Huit autres membres de la même équipe de football, Vissai Ninh Binh, ont été condamnés à des peines avec sursis allant jusqu’à à 27 mois. Ils ont tous été reconnus coupables d’avoir manipulé le résultat d’un match organisé en mars par la Confédération asiatique de football (AFC) contre l’équipe Kelantan de Malaisie.

Les paris illégaux largement répandus au Vietnam

L’organisateur du pari a été condamné à 30 mois de prison ferme à l’issue d’un procès d’une journée dans la province de Ninh Binh (nord). Selon le quotidien Thanh Nien, Vissai Ninh Binh avait battu Kelantan à 3-2 et les joueurs vietnamiens avaient gagné leur pari d’une valeur d’un milliard de dongs (36.000 euros). Ces joueurs avaient été arrêtés fin avril.

Les paris sur les matchs de football sont illégaux mais largement répandus au Vietnam communiste. Le foot vietnamien a été secoué par de nombreux scandales de corruption et de matchs achetés depuis la première saison en 2000-2001 de sa ligue professionnelle, la V-League, souvent en lien avec des réseaux de parieurs. Plusieurs joueurs, arbitres et entraîneurs ont été condamnés à la prison pour des matches arrangés.