Vietnam: un étudiant blogueur condamné à six ans de prison pour avoir critiquer le gouvernement

, Actualité

Un étudiant vietnamien a été condamné mercredi 25 octobre à six ans de prison et quatre en liberté surveillée pour propagande contre le pays. Ce dernier est accusé par certaines ONG de vouloir réduire au silence les voix dissidentes à l’approche du sommet de l’Apec (Coopération économique Asie-Pacifique) qui se tiendra au Vietnam du 6 au 11 novembre prochain.

C’est « un procès biaisé », a déclaré l’avocat de l’étudiant Phan Kim Khanh pour qualifier l’affaire de son client. Comme souvent au Vietnam, ce dernier a présenté ses excuses à la cour pour ses activités, jugées illégales par le tribunal.

Agé de 24 ans, ce dernier avait été arrêté en mars 2017 alors qu’il entamait sa dernière année d’études. Etudiant émérite, il avait reçu plusieurs récompenses de l’association des étudiants ainsi que de la Ligue de la jeunesse communiste de sa province natale. Mais souhaitant devenir journaliste, il s’est fait remarquer pour avoir animé des blogs et chaînes YouTube en faveur de la liberté de la presse, critiquant ouvertement le régime communiste à parti unique.

Condamné lourdement, il rejoint derrière les barreaux nombre de dissidents qui comme lui ont utilisé les réseaux sociaux pour faire entendre leur mécontentement vis-à-vis du régime.

Mais récemment, il semble que les autorités aient encore accentué leur répression à l’approche du sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), auquel doivent participer nombre de dirigeants mondiaux, dont le président américain Donald Trump.

Selon certains observateurs, ce sont plus d’une centaine de prisonniers politiques qui seraient actuellement incarcérés dans les prisons vietnamiennes.

Source : RFI