Vietnam : Ho Chi Minh-Ville, la tumultueuse (vidéo)

Au Vietnam, Ho Chi Minh-Ville, l’ancienne Saïgon, est devenue le principal centre industriel d’une économie émergente. Une ville hyperactive et bouillonnante, où les souvenirs de la guerre restent pourtant vifs.

À Ho Chi Minh-Ville, que reste-t-il des vestiges d’une guerre qui a duré une vingtaine d’années, a fait des millions de victimes et a mobilisé les armées vietnamiennes, américaines et françaises ? Plus de la moitié des Vietnamiens sont nés après la fin de la guerre en 1975, la majorité d’entre eux a moins de 35 ans. La jeunesse d’aujourd’hui a le regard tourné vers l’avenir.

Rencontre avec des jeunes des campagnes qui viennent par centaines de milliers tenter leur chance dans l’ancienne capitale de l’Indochine française, aujourd’hui en pleine croissance, flirtant étrangement avec le capitalisme.

Rencontre également avec ceux qui sont revenus, les “Boat People”, qui s’étaient exilés en Amérique du Nord ou en Europe et ont tenté d’apprivoiser à nouveau ce pays qu’ils ont laissé derrière eux.

Enfin, les vétérans qui ont sacrifié une partie de leur vie nous racontent avec amertume les temps passé et oubliés…

Aujourd’hui, Ho Chi Minh-Ville, c’est un peu tout cela à la fois : une ville de 7,5 millions d’habitants en pleine cure de jouvence où les vieilles cicatrices, bon gré mal gré, s’estompent peu à peu.