Vietnam : hausse inquiétante de la consommation de drogue à Hô-Chi-Minh-Ville

, Actualité

Le nombre de consommateurs de drogue à Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam a doublé au cours des cinq dernières années à plus de 19.200, a rapporté mercredi le journal local en ligne Thanh Nien.

Le nombre des autres consommateurs de drogue sans papier peut représenter 50% à 70% de ce chiffre, dont 5274 individus ayant fui des centres de soin”, a indiqué le média citant le lieutenant colonel Nguyen Si Quang de la police municipale.

Il y a eu une hausse dans la consommation de méthamphétamine, qui a conduit à des crimes graves et extrêmement graves”, a souligné M. Quang. Selon lui, la consommation de drogue est devenue très fréquente dans le secteur des services, notamment dans les bars, les clubs et les hôtels. M. Quang a ajouté que les taux de rechute chez les consommateurs de drogue sont élevés. “Les programmes de soin communautaires et à domicile ont des effets faibles et les chances de rechute sont élevées”, a-t-il poursuivi.

D’après une étude menée par le département de police de la ville, près de 78% des 19200 consommateurs de drogue avérés ont rechuté après un passage dans un centre de désintoxication.

Près de 90% des consommateurs de drogue sont des hommes et plus de 75% sont soit au chômage, soit ont un travail instable. Plus de 67% des consommateurs de drogue ont été pénalisés pour des infractions administratives ou ont purgé des peines criminelles. Actuellement, environ 500 consommateurs de drogue se trouvent en détention soit dans le cadre d’une enquête criminelle, soit purgent une peine, selon l’étude.

Depuis 2008, les programmes de soin à la méthadone ont concerné plus de 22.000 individus sur 204.000 consommateurs de drogue au niveau national. Le mois dernier, Hô-Chi-Minh-Ville a lancé un centre pour les consommateurs de drogue qui soigne pour la première fois en utilisant le Suboxone.

  • PHU Thành Danh

    Le Viêt Nam a une face cachée ! Jai eu deux occasions de visiter mon pays d’origine en2009 et 2010. Je n’avais rien remarqué ! Je suis navré d’apprendre ce fléau qui sévit dans ce pays. Mais comment enrayer ce phénomène ?La peine capitale comme les pays musulmans punissent les consommateurs et vendeurs de drogue.

    • TTO

      http://www.thanhniennews.com/society/drug-use-rises-in-vietnam-as-treatment-programs-prove-unpopular-46430.html

      sinon, sur l’affaire Serge Atlaoui, vous avez le wiki:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Atlaoui

      “Le Monde rapporte que des sources diplomatiques françaises ont émis des doutes sur l’impartialité de la procédure concernant les européens en expliquant que : « Le fils du chef de réseau ou le chimiste étaient plus impliqués que M. Atlaoui, qui n’était qu’un contractuel recruté par le Néerlandais. », et en ajoutant qu’au cours des audiences « l’attention a porté d’avantage sur eux [ le Français et son compagnon d’infortune ] que sur les chefs du réseau indonésien ». Le quotidien rappelle que si Serge Atlaoui a vu la demande de révision de son procès rejetée, il n’en va pas de même pour « ses patrons » qui ne sont plus menacés d’exécution avant l’étude de leurs dossiers”
      Quant à son “recruteur”, arrété comme lui, il y a 10 ans, il est mort en prison.

      “Dick [Dick Nicolaas – Garnick Josephus Gerardus (Dick) Nicolaas] est né en 1944 dans un camps japonais, en Indonésie, de père arménien et de mère hollandaise. Après la guerre il est resté avec sa mère dépressive, tandis que le père a essayé de reconstituer une vie pour sa famille en Indonésie. La mère, rapatriée en Hollande avec Dick, n’a pas pu y retourner. “

  • boulinanard

    Malheureusement , il faut aller au sommet de ce fleau qui sévit tous les pays , la corruption de certains pays avec les banques ,les états , qui fournis les armes dans les pays mulmans, et bien sûr se sont les intermédiaires qui sont sanctionnés,et voilà comment la délinquance arrive à grandpas

  • B.Nguyen

    Parmi les drogués, combien sont-ils étrangers et locaux ?
    Les touristes représentent-ils un important % ?

  • TTO

    j’ai trouvé l’article original de thanhniennews en anglais traduit ici en français par l’Agence de Presse chinoise Xinhua:
    l’http://www.thanhniennews.com/society/drug-use-rises-in-vietnam-as-treatment-programs-prove-unpopular-46430.html

    “The number of other undocumented drug users can be 50 or 70 percent of that figure, including 5,724 people who have fled from treatment centers,” said Senior Lieutenant Colonel Nguyen Si Quang…

    C’est a dire que les « sans papier » sont des Vietnamiens de province qui n’ont pas leur enregistrement de résidence à Hô-Chi-Minh-Ville.

  • Pingback: Défi 30 jours/30 articles #10 – Opium – Source de l’installation des occidentaux en extrême orient et fléau en Asie du Sud Est en général et au Vietnam en particulier. – Vinagéo()