Vietnam : hausse inquiétante de la consommation de drogue à Hô-Chi-Minh-Ville

, Actualité

Le nombre de consommateurs de drogue à Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam a doublé au cours des cinq dernières années à plus de 19.200, a rapporté mercredi le journal local en ligne Thanh Nien.

Le nombre des autres consommateurs de drogue sans papier peut représenter 50% à 70% de ce chiffre, dont 5274 individus ayant fui des centres de soin”, a indiqué le média citant le lieutenant colonel Nguyen Si Quang de la police municipale.

Il y a eu une hausse dans la consommation de méthamphétamine, qui a conduit à des crimes graves et extrêmement graves”, a souligné M. Quang. Selon lui, la consommation de drogue est devenue très fréquente dans le secteur des services, notamment dans les bars, les clubs et les hôtels. M. Quang a ajouté que les taux de rechute chez les consommateurs de drogue sont élevés. “Les programmes de soin communautaires et à domicile ont des effets faibles et les chances de rechute sont élevées”, a-t-il poursuivi.

D’après une étude menée par le département de police de la ville, près de 78% des 19200 consommateurs de drogue avérés ont rechuté après un passage dans un centre de désintoxication.

Près de 90% des consommateurs de drogue sont des hommes et plus de 75% sont soit au chômage, soit ont un travail instable. Plus de 67% des consommateurs de drogue ont été pénalisés pour des infractions administratives ou ont purgé des peines criminelles. Actuellement, environ 500 consommateurs de drogue se trouvent en détention soit dans le cadre d’une enquête criminelle, soit purgent une peine, selon l’étude.

Depuis 2008, les programmes de soin à la méthadone ont concerné plus de 22.000 individus sur 204.000 consommateurs de drogue au niveau national. Le mois dernier, Hô-Chi-Minh-Ville a lancé un centre pour les consommateurs de drogue qui soigne pour la première fois en utilisant le Suboxone.