Séjourner chez l’habitant au Vietnam

L’esprit :
Envie de donner un peu plus de saveur à votre prochain voyage au Vietnam ? Faites le choix de séjourner chez l’habitant !
Séjourner chez l’habitant reste une expérience unique qui favorise la rencontre, les échanges, le partage en relation directe avec les traditions locales. C’est un tourisme à visage humain plus riche en contenus et porteur de valeurs. Un tourisme au bénéfice de tous dans la mesure où il favorise d’une part la valorisation du patrimoine et de la culture locale et, d’autre part une approche participative de la part du voyageur.
Séjourner chez l’habitant au Vietnam

Le confort :
Une des questions les plus fréquentes au sujet des séjours chez l’habitant est celle concernant le niveau de confort. Celui-ci varie en fonction de sa localisation. Lors d’un trekking dans des zones reculées le niveau de confort ne sera pas le même que dans une vallée prospère. Certaines agences de voyage, comme par exemple Amica Travel, pionnière dans la création des séjours chez l’habitant partout au Vietnam, consacrent de réels investissements pour s’assurer que le voyageur bénéficie d’un confort correct. Sans toutefois dénaturer l’habitat traditionnel des familles d’accueil.
En tout cas, le confort n’est pas la priorité absolue. On s’en passe volontiers car c’est avant tout la convivialité et la chaleur humaine qui priment. On éprouve alors avec délices une sorte de réduction; privé de son cadre naturel, dépouillé de ses habitudes comme d’un volumineux emballage, on se trouve ramené à de plus humbles proportions. Plus ouvert aussi à la curiosité, à l’intuition, au coup de foudre. La frugalité élève la vie.
Et même si l’on maudit le coq touché de lune, enrhumé, gorge nouée d’éclats qui vous réveille dans la nuit, le séjour chez l’habitat reste un souvenir inoubliable.

Séjourner chez l’habitant au Vietnam

Ou séjourner chez l’habitant ?
C’est une formule qui séduit de plus en plus les voyageurs et qui s’est largement démocratisée même si elle est soumise à des règlementations strictes. On peut dormir presque partout chez l’habitant au Vietnam mais plus particulièrement dans ces lieux d’exception :
– Dans les régions montagneuses du Nord, dans les zones reculées de trekking de Ha Giang, Bac Ha, dans le massif calcaire de Thong Nong. Mais également dans les vallées verdoyantes comme à Mai Hich, dans la réserve de Pu Luong, au bord des lacs Ba Be et Thac Ba ou dans un village au cœur du delta du Fleuve Rouge.
– Dans le décor d’estampe de la lagune de Tam Giang ou dans un village à coté de la cité impériale de Hué.
– Dans le delta du Mékong sous le couvert des cocotiers qui ici poussent en jungles comme à Ben Tre.

Séjourner chez l’habitant au Vietnam

Si l’expérience vous tente, si vous souhaitez mettre de l’aventure humaine au cœur du voyage contactez l’agence de voyage locale Amica Travel.
Résolument tournée vers le tourisme responsable, la rencontre et le partage, cette agence a développé un concept de séjours immersifs au plus près des habitants, dans des cadres exceptionnels.
Leur concept du voyage solidaire : https://www.amica-travel.com/voyage-solidaire
Leurs formules originales : https://www.amica-travel.com/idees-de-circuit/formules-originales