La marche à pieds

Une règle à retenir, les Vietnamiens détestent marcher. Il n’est pas concevable à leurs yeux que faire la petite course au magasin à 100 mètres de chez eux puisse être faite à pieds. L’utilisation d’un moyen de transport s’impose (moto bien souvent). Leurs expliquer que la marche à pieds peut être un loisir vous fera passer pour une personne très étrange. Dans une hiérarchie, le piéton serait relégué au rang de l’insignifiant. Autant vous dire que la traversée d’une rue peut s’avérer un exercice pénible et très dangereux, cela est d’autant plus vrai si on considère que le code de la route que nous aborderons un peu plus tard dans ce dossier reste quelque chose de soumis à interprétation.

Le vélo

Il n’y a pas bien longtemps, le vélo constitue le moyen de transport familial. Tout vietnamien d’une 20aine d’année vous parlera de son enfance avec 1 vélo qui devait servir à toute la famille. Actuellement, le vélo est encore un moyen de déplacement très utilisé dans les grandes agglomérations mais également dans les campagnes. Il s’agit du mode de déplacement des plus pauvres et parfois l’achat d’une bicyclette seconde main pour une famille constitue un investissement de 1 ou 2 mois de revenus. Comme il convient bien sur de rentabiliser l’achat, l’heureuse famille propriétaire d’un vélo pourra, faciliter les transports de leur production jusqu’au marché, ou même louer leurs services pour transporter les marchandises des autres. Il s’agit également du moyen de transport par excellence des étudiants qui n’ont pas encore obtenus leur permis de conduire (pour une petite moto 125)

La moto

La moto au Vietnam est en quelque sorte le nerf de la guerre. Elles se sont imposées comme le bien de consommation par excellence. Ce sont à 99% des petites motos de 125 Cm cube qui servent absolument a tous. (Taxi, transport de marchandises, taxis, moyen de transport personnel, boutiques ambulantes….). Il y a quelques années, posséder une moto relevé de l’investissement du siècle et le prix de ces engins étaient totalement prohibitifs par rapport au niveau de vie local. Afin de se procurer la machines de ses rêves, il existait un marché parallèle qui était alimenté par les marins au long cours qui importaient en toute illégalité des motos « Honda ». La marque Honda est devenue aujourd’hui un nom commun qui désigne aujourd’hui tous type de motos. Cette marque bénéficie encore aujourd’hui d’une image de marque sans pareil. Sociologiquement parlant, la moto est le signe de richesse extérieur par excellence (le téléphone portable suit également le même chemin). Une famille Vietnamienne pourra par exemple se mettre sur la paille afin d’acheter le dernier modèle à la mode du moment.

Les Xe Om pullulent au Vietnam, ce sont les motos taxis. Il est difficile de marcher sans se faire aborder de nombreuses fois par un de ces conducteurs. Les tarifs sont parfois bien surprenants et pourront dépasser le prix d’une course en taxi voiture. Ces mêmes Xe Om accepteront également des courses de transports de marchandises, ne soyez pas surpris de voir passer un réfrigérateur de taille familiale posé sans aucune attache directement sur l’arrière de la selle.

Le marché de la moto au Vietnam ne cesse de croître, certaines marques l’ont bien compris et proposent des modèles de luxe à crédit. Les Vietnamiens participent bien à l’essor de ces formules d’achat et on peut se demander si ils sont bien préparés à l’achat à crédit. Les concessionnaires proposent des scooter dont le prix de base est de 6000 Dollars sous la formule «Repartez avec votre scooter Vespa pour 1 000 000 de Dongs par mois » (1 000 000 = 50 Euros).

Explication sur le code de la route au Vietnam : Le permis est obligatoire pour conduire une moto. L’examen consiste en une épreuve théorique et une épreuve pratique. Rien de bien différent d’avec la France. Ca c’est dans la théorie. Dans la Pratique, voici ce comment ça peut se passer.

– Achat du permis (formule 1) : Un permis officiel se négocie 25 Euros. Les inspecteurs d’examens sont eux mêmes impliqué dans ce trafic
– Achat du permis (formule 2) : Vous vous présentez a l’examen et vous payez l’examinateur a ce moment là.Le coût de cette formule = 5 Euros (moins cher car moins d’intermédiaires)

Dans le cas ou vous décideriez d’utiliser la moto pour vous déplacer au Vietnam, voici quelques conseils :

1- Si vous tournez a droite, vous avez le droit de ne pas vous arrêtez au feu rouge. Dans le code de la route, il est spécifié que vous devez toutefois prendre garde qu’aucun danger ne se présente. Dans les faits, que vous allez a gauche, à droite ou tout droit, tant qu’on peut passer on tente sa chance. N’oubliez pas de bien appuyer sur votre klaxon afin de montrer que vous n’avez pas l’intention de freiner.

2- Les plus gros sont plus forts et plus dangereux et ont la priorité. Méfiez vous des autobus et camions, les motocyclistes sont considérés comme des fourmis alors une de plus ou une de moins….. Généralement la peine encourue pour un malheureux chauffeur de camion qui aurait écrasé quelques motos par inadvertance est de mettre des fleures sur son par-choc pour une durée de 3 mois. (On en voit plein des camions qui ont des fleures sur leur par-choc). Autre règles à connaître, un camion qui klaxonne considère qu’il a la priorité. C’est un principe de base qu’il ne faut surtout pas oublier. Les piétons devront eux aussi en tenir compte. Pour ceux qui prendraient ces conseils pour une blague, je vous invite vivement à ne pas mettre un pied au Vietnam, votre espérance de vie chuterait de manière significative.

3- Le groupe de moto le plus nombreux prend la priorité sur l’autre…. Exemple : Si un feu rouge tarde à passer au vert, il arrivera inévitablement un moment ou le troupeau de motards en aura marre de patienter et qu’ils se sentiront assez nombreux et costaux pour passer. Ils passeront.

4- Les sens interdits, les Stops, les trottoirs ne sont interdits qu’aux autres. Résultat : les trottoirs, les stops et sens interdits sont devenus une vue de l’esprit au Vietnam.

La voiture

La possession d’une voiture est encore anecdotique est réservée aux riches vietnamiens. Toutefois on en voit de plus en plus et les taxis sont présents en grande quantité. Posséder une voiture coûte très cher, encore plus cher qu’en France par exemple. Sachez qu’au prix d’achat, vous devrez ajouter une taxe de 100% imposée par le gouvernement. Toutefois le permis voiture est soumis aux mêmes règles que celles que nous avons exposé pour le permis moto. Lui aussi s’achète.

Il y a quelques années, le rêve des Vietnamiens était de posséder une moto. Aujourd’hui; c’est de posséder une voiture. Force est de constater que le rêve de posséder une moto est devenu une réalité.

Bus et mini Bus Open Tour

Les autobus sont des moyens très utiles et bon marché pour voyager au Vietnam. L’état des routes étant ce qu’il est, les vitesses sont peu élevées et donc c’est long. Une moyenne de 50 Km/heure est difficilement tenable.
Ils existent des compagnies rayonnants dans tout le Vietnam qui vendent des billets très bons marchés.

Au Viet Nam il existe des compagnies privées qui proposent des formules de voyages à prix très attractifs ! Il s’agit soit des grands bus d’environ 60 places, soit des mini bus de 15 ou 28 places. Les compagnies les plus connues sont : Mai Linh, Sinh Café, An Phú, Kim Café…Ils desservent toutes les grandes villes, les lieux touristiques au Viet Nam mais aussi le Cambodge. Ces compagnies possèdent un large réseau dans tous le pays. Les bus sont souvent climatisés, propres, sécurisés. Plusieurs départ sont programmés par jour.

Pour acheter/réserver les billets, on peut aller sur place ou bien réserver par téléphone, courrier ou e-mail. L’agence contactée doit se situer dans la même ville où vous vous trouvez. La réservation doit se faire 24 heures à l’avance. Certaines compagnies proposent de venir vous chercher chez vous avant le départ et vous emmener jusqu’au bus. Ce service pratique est gratuit !

Mai Linh est la compagnie la plus réputée au Viet Nam. Leur réseau est dense, le service de bonne qualité et des prix très raisonnables. Vous pouvez choisir d’acheter les billets pour le trajet entier ou par petits parcours et acheter au fur et à mesure de votre itinéraire.

Ce type de transport est pratique et surtout très économique. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples de prix* :
Hà Nội – Hồ Chí Minh : 600 000 dongs
Hồ Chí Minh – Đà Lạt : 150 000 dongs
Hồ Chí Minh – Huế : 400 000 dongs
Huế – Hội An : 60 000 dongs
Hà Nội – Quảng Bình : 200 000 dongs
Huế – Hà Nội : 200 000 dongs
* Prix à titre indicatif et susceptibles de changement.

Les Camions

Pas grand choses a en dire si ce n’est qu’ils sont vieux, de marques inconnus en Europe, mais surtout qu’il sont très dangeureux.
Méfiez vous dans les virages, quand ils sont vides, ils ont tendance a rouler les portes arrières ouvertes. Quand ca tourne, les portes bascule donc d’un coté à l’autre avec la force et la dangerosité que ça implique.
Plus que tout autres véhicules, un camion qui klaxon ne s’arretera pas. Il considère que son puissant coup de klaxon aura prévenu tout le monde. N’oubliez jamais cela.

Le Train

Au Viet Nam, se déplacer en train est assez long et peu confortable. Les trains en eux-même ne cessent pas de s’améliorer mais le confort est encore rudimentaire. Le chemin de fer Nord-Sud, appelé également “Express de la Réunification”, est le plus long chemin de fer au Viet Nam reliant Ha Noi et Ho Chi Minh.

Pour un trajet de Ho Chi Minh à Ha Noi en train, il faut compter environ 29 heures en train. Vous pouvez dormir en couchette la nuit et le jour, admirer le paysage du Viet Nam du Sud au Nord.
Les suppléments de services sont à choisir : banquette souple ou dure ; lit superposé souple/dur ; climatisation. Les wagons VIP sont disposés de 4 lits, parfois 2 lits, fermés par une porte ; les compartiments populaires, comportent soit 4 couchettes, soit 6 couchettes, ce type de compartiment n’est pas fermé.
La nourriture peut être acheté dans le train mais souvent elle n’est pas de grande qualité. Il faut prévoir à emmener des choses à manger durant tout le trajet. Bon à savoir : les trains immatriculés SE sont plus rapides que ceux immatriculés en TN.
Le tarif à titre indicatif : 810 000 Dongs (fauteuil souple avec climatisation) ; 1 300 000 Dongs (lit superposé souple avec climatisation).

Horaire de trains* : Hanoi – Sapa (Laocai)
Victoria Express
Le train de Victoria Express est le meilleure aux termes de confort et de services de Hanoi à Laocai, Victoria avec son style de« Orient Express »qui offre un restaurant et de compartiments luxurieux à coucher tout climatisés, ce n’est pas un train séparé mais le plus satisfait train qui part de Hanoi pour Laocai.
Horaire de Victoria Express :
Hanoi-Laocai : Le train de nuit en Lundi,Mercredi, Vendredi et Samedi,
Le train part à 22 00(+1)
Laocai-Hanoi :
Chaque Mardi,Dimanche : Train de nuit : 2115 / 05 30 (+30)
Chaque Jeudi et Samedi : Train de la journée : 10 20/20 30

Horaire de trains* : Hanoi – Ho Chi Minh ville

Horaire de trains* : Ho Chi Minh ville – Hanoi

* Horaires à titre indicatif et susceptibles de changement. Merci de vous renseigner directement auprès des compagnies en question.

Les trains de ligne Hanoi-Laocai partent tous les soirs de la Gare ferroviaire de Hanoi (120 rue Le Duan) avec 3 trains différents et le même train retourne de Laocai à Hanoi. Il y a 3 trains (train de 3 nuits et un jour) en provenance de Hanoi à Laocai (SP1, LC1 LC3, LC5) et vice-versa (SP2, LC2, LC4, LC6) tous les jours. Un seul siège dur est disponible dans le train du jour pendant que les touristes peuvent bénéficier du compartiment couchette mou, A.C, une cabine à 4 couchettes dans le train nocturne.

Train Tulico
Le train “Tulico” a de mous compartiments couchettes confortables à air conditionné. Ce n’est pas un train propre ou un train de voyageurs extraordinaire comme Victoria Express mais plutôt une part de l’itinéraire normal (LC5 et LC6) entre Hanoi et Laocai. Bien que ce ne soit pas un train de luxe mais ce train a une autre bonne forme de transport pour aller de Hanoi à Sapa. C’est le compartiment couchette mou, A.C et 4 cabines propres à couchette. Le train vous fournira une bouteille d’eau, un petit casse-croûte et une serviette.

Train Amitié
Étant semblable au train “Tulico”, “Amitié” n’est pas un train distinct mais il est doté du compartiment couchette mou, A.C et 4 cabines propres à couchette dans 2 voitures et ce train part avec les trains locaux (LC5 et LC6) entre Hanoi et Laocai. Le train vous fournira une bouteille d’eau, un petit casse-croûte et une serviette.

Train Royal
Afin de satisfaire aux demandes des touristes, le train “Royal” est aussi une part du train normal avec 2 voitures dans le SP1 et le SP2, qui fournit A.C, le compartiment couchette mou et 4 cabines propres à couchette

Train de Vietnam à Chine
Comme le train partant de et en Chine (Kunming, Namning et Pékin) doit dépendre des changements mensuels et de la disponibilité. Contactez la compagnie Vilacatravel pour des informations les plus nouvelles. Contactez-le maintenant.

Plus d’infos (horaires et tarifs) sur le site des Chemins de fer du Vietnam.

Comment faire pour acheter des billets de train au Viet Nam ?
Excepté le billet de train international pour la Chine, les touristes peuvent acheter les billets de train dans les gares principales ci-dessus mentionnées 20 jours avant le départ. Mais le manque de billets n’est pas rare, les voyageurs sont conseillés de réserver des billets avant de partir pour Viet Nam à leurs agents de voyage. La réservation dépend souvent des frais de gestion variant de 1.000 US$ à 3.000 US$ / billet et de la disponibilité. /.

L’avion

Au Viet Nam, les villes sont plutôt bien desservies par les compagnies aériennes. Ci-joint, la liste des 22 aéroports nationaux et internationaux, répartis dans le Nord, le Centre et le Sud du Viet Nam. Les aéroports internationaux sont signalés par une astérix (*) :

– Sân bay Cỏ Ống – Bà Rịa-Vũng Tàu
– Sân bay Phù Cát – Bình Định
– Sân bay Cà Mau – Cà Mau
– Sân bay Trà Nóc (Bình Thủy) – Cần Thơ
– Sân bay Buôn Mê Thuột – Đắk Lắk
– Sân bay quốc tế Đà Nẵng (*) – Đà Nẵng
– Sân bay Điện Biên Phủ – Điện Biên
– Sân bay Pleiku – Gia Lai
– Sân bay quốc tế Cát Bi (*) – Hải Phòng
– Sân bay Gia Lâm – Hà Nội
– Sân bay quốc tế Nội Bài (*) – Hà Nội
– Sân bay quốc tế Tân Sơn Nhất (*) – Thành phố Hồ Chí Minh
– Sân bay quốc tế Cam Ranh (*) – Khánh Hòa
– Sân bay Rạch Giá – Kiên Giang
– Sân bay Phú Quốc – Kiên Giang
– Sân bay Liên Khương – Lâm Đồng
– Sân bay Vinh – Nghệ An
– Sân bay Đông Tác (Tuy Hòa) – Phú Yên
– Sân bay Đồng Hới – Quảng Bình
– Sân bay Chu Lai – Quảng Nam
– Sân bay Nà Sản – Sơn La
– Sân bay quốc tế Phú Bài (*) – Thừa Thiên – Huế

Les vols nationaux sont assurés par : Vietnam Airlines, Jetstar Airlines, Qantas Airlines. Les services sont de bonne qualité et le prix est raisonnable.
Exemple de prix :
Un aller de Ho Chi Minh à Ha Noi chez Vietnam Airlines coûte environ 1 500 000 dongs
Un aller de Huế à Hà Nội chez Vietnam Airlines coûte environ 950 000 dongs
Un aller de Đà Nẵng à Hồ Chí Minh chez Jetstar Airlines coût environ 850 000 dongs
Un aller de Nha Trang à Ha Noi chez Jetstar Airlines coûte environ 1 350 000 dongs