Le Vietnam sorti de la crise ?

Le Vietnam a enregistré lors des trois premiers trimestres de l’année sa croissance la plus rapide depuis trois ans, selon des chiffres publiés lundi, malgré des émeutes antichinoises qui menaçaient de faire peur aux investisseurs.

Le PIB a augmenté de 5,62% entre janvier et septembre, contre 5,14% sur la même période en 2013 et 4,73% sur la même période de 2012.

Tout en estimant que ce chiffre témoignait d’un “changement positif”, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a appelé à de nouvelles mesures de relance de l’économie, selon une déclaration sur le site du gouvernement.

“Nous devons nous attacher à faire face de façon efficace aux problèmes, aux faiblesses et aux difficultés qui entravent la production, les affaires et la croissance”, a-t-il déclaré. Le gouvernement avait prévu une croissance de 5,8% pour 2014, contre 5,42% en 2013.

En mai, les émeutes antichinoises les plus violentes au Vietnam depuis des décennies avaient été provoquées par le déploiement d’une plate-forme pétrolière chinoise — retirée depuis– dans des eaux contestées par Hanoï en mer de Chine méridionale.

Des entreprises taïwanaises et coréennes prises pour cibles par les manifestants anti-chinois avaient été durement touchées. Des usines avaient été vandalisées et partiellement incendiées dans le sud et le centre du Vietnam. Hanoï avait offert des compensations aux entreprises concernées.