Le viet vo dao se met à l'heure Issoirienne

, Actualité, Sport

viet vo dao

L’Association issoirienne d’arts martiaux (ASIAM) viet vo dao, présidée par Patrick Lesné, initie le public à cet art martial vietnamien depuis 1976.

«Une personne qui s’entraîne régulièrement et qui progresse vite peut, en quatre ans, devenir ceinture noire », indique Patrick Lesné, président de l’ASIAM viet vo dao, et enseignant de la pratique. « Mais chacun progresse à son rythme, le cours est ouvert à tous les niveaux », ajoute-t-il.

Le viet vo dao est un art martial vietnamien. « C’est un terme générique. Cela regroupe plusieurs pratiques, plusieurs armes et plusieurs écoles différentes », explique le président. « Ce n’est pas un rapport de force, chacun a sa place ici. »

Le viet vo dao, pour qui ?

Selon Patrick Lesné, cette discipline nécessite une grande patience. « Les mouvements doivent se répéter des milliers de fois avant de devenir des réflexes. On est efficace à force de travail et cela prend du temps. » En dehors de cette qualité essentielle, toute personne peut pratiquer le viet vo dao. Le cours est accessible à tout âge, et les débutants sont les bienvenus. « Les amateurs peuvent se joindre au groupe et affronter des élèves expérimentés. Les hauts gradés sont aussi là pour aider les autres, les guider. Ce n’est pas un rapport de force, chacun a sa place ici », indique Patrick Lesné.

Ils sont une dizaine d’élèves à Issoire. « C’est un petit groupe, mais c’est mieux ainsi, je peux m’occuper de tous, et leur prêter plus d’attention. » Les élèves et le professeur sont sur le même pied d’égalité. « Tout le monde peut être responsable de tout », note Patrick Lesné.

Le sérieux de l’entraînement n’enlève rien à la complicité qui existe entre l’entraîneur et ses élèves. « Bon, je vais aller faire un petit tour, gardez la posture ! », s’exclame Patrick Lesné, sourire aux lèvres, alors que les élèves font un étirement qui semble quelque peu douloureux…

La séance débute par un échauffement collectif. Puis s’enchaînent les combats et exercices pour s’endurcir. Patrick Lesné a toujours un conseil en stock pour ses élèves. « Une personne qui arrive sur vous, pour vous agresser, ne va pas attendre pour vous mettre un coup-de-poing. Il faut donc avoir le réflexe de reculer avant d’entreprendre quoi que ce soit. »

« Cela peut paraître simple, mais c’est très technique. »

À Issoire, les élèves de viet vo dao pratiquent principalement le bâton, arme de base de la pratique. « Cela peut paraître simple, mais c’est très technique. Cela demande beaucoup de travail et de nombreuses manipulations pour maîtriser le bâton. C’est une arme noble et obligatoire au viet vo dao. » Patrick Lesné enseigne également le maniement des couteaux à ses élèves. « On ne travaille avec les armes qu’une fois par mois environ. La majeure partie du temps, nous nous entraînons à main nue. »

Pratique. Entraînements de viet vo dao, gymnase du Pré-rond, les mardis et jeudis, de 19 h 30 à 21 h 30. Renseignements au 04.73.89.54.96.

Source: Nathalie Piendel