Documentaire "Aventure en Indochine" sur France 3

aventure indochine

Avec les voix de Bernard Ferreira et Armelle Protte. Sélection officielle Festival du film d’Histoire Pessac 2012. Mercredi 20 février à 20h45 sur France3.

Ce documentaire nous entraîne sur les pas de Jean, un jeune aventurier qui part tenter sa chance en Indochine en 1945.

Nous sommes au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. L’Indochine, occupée pendant les années de guerre par les Japonais, a souffert. La montée de la contestation et de la rébellion viêt-minh entretient un climat de peur. Mais le pays vit : les petits Blancs sont à leur poste dans les banques, les entreprises. Les fonctionnaires, les militaires, forment le tissu de la société européenne expatriée.

Notre héros part à l’aventure. Sur sa route, il va croiser des “petits Blancs” qui, comme lui, constituent le ferment de la présence française en Indochine : un médecin opiomane arrivé là dès le début des années 30 ; un pilote d’Aigle Azur, baroudeur de toutes les aventures indochinoises ; un marin, coureur de rivières et d’arroyaux au Tonkin et sur le Mékong ; une institutrice, attirée par les offres du ministère des Colonies du début du siècle visant à implanter des femmes françaises dans le pays, elle achètera une concession agricole et perdra tout lors d’une crue du Mékong ; un soldat, amoureux du pays et de ses populations, installé dans un poste au nord du pays, à la frontière chinoise.

Grâce au récit de leur vie, nous remontons le temps et découvrons l’Indochine des années 20, 30, et 40. Sur fond de fumeries d’opium, de congaïs, d’épouses délaissées, de grandes familles expatriées, de trafic de piastres, cette fresque romanesque traverse toute une époque et un continent, le Sud-est asiatique.

Un documentaire de Patrick Jeudy
Montage : Christine Marier
Documentaliste : Mathilde Guinard
Illustrations : Jérémie Gasparutto
Illustration musicale : Laurent Lesourd
Produit par Jean Labib et Anne Labro
En coprodruction avec l’ECPAD
Avec la participation de France Télévisions, de Public Sénat et TV5 Monde
Avec le soutien de la PROCIREP -Société des Producteurs, de l’ANGOA, et du Centre national du cinéma et de l’image animée