Ce qu’il faut savoir avant de venir travailler au Vietnam

Il est difficile de se faire délivrer un visa de travail lorsque l’on n’est pas détaché par une entreprise internationale, raison pour laquelle de nombreux étrangers fraudent et travaillent avec de simples visas tourisme. Pour éviter cette situation, il faut absolument préparer votre départ.
Les pays émergents défendent eux aussi leur marché du travail. Pour trouver un emploi au Vietnam, il faut donc penser bien en amont son installation.

Pour travailler au Vietnam, il vous faudra un permis de travail et un visa de travail. Les seuls à en être exempté sont ceux qui entrent dans la catégorie “expert, manager, technicien”. Pour cela, il faut un diplôme à bac +3 et trois années d’expérience professionnelle. Sinon, vous devrez obtenir ce visa en en faisant la demande en dehors des frontières. Les entreprises installées au Vietnam sont tenues de respecter des quotas et ne peuvent embaucher qu’un faible nombre d’étrangers.

Trouver un emploi ou un stage

Compte tenu de la préférence nationale qui s’exerce au Vietnam, il n’est pas si simple de trouver un emploi. Votre employeur devra démontrer qu’il ne trouve pas les compétences requises sur place et que c’est la raison pour laquelle il embauche un étranger.

Pour effectuer un stage sur place, il vous faudra obtenir un visa d’affaires que l’entreprise se charge de demander. Une convention doit être signée entre l’étudiant et l’entreprise. Parfois, les entreprises elles-mêmes vous proposeront d’effectuer ce stage avec un simple visa de tourisme pour s’exonérer de ces procédures administratives compliquées.

La chambre de commerce et d’industrie franco-vietnamienne dispose d’un service emploi information, et publie des offres d’emplois sur son site internet. La chambre européenne de commerce est elle aussi à consulter. Enfin, les réseaux comme Linkedin ou Viadeo sont de bons moyens d’entrer en relation avec de potentiels recruteurs.

Après avoir trouvé l’établissement qui vous accueillera, vous devrez demander un visa Etudiant auprès de l’ambassade. Il existe une multitude d’universités publiques et privées au Vietnam. Les plus réputées se situent principalement dans les grandes villes comme Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. Pour y poursuivre des études, il faut maîtriser le vietnamien et réussir des concours d’entrée très sélectifs. Il existe de nombreux programmes d’échanges entre les établissements français et vietnamiens.

Les adresses utiles
Les sites des ambassades sont toujours riches de renseignements pratiques. La Fédération internationale des accueils français et francophones à l’étranger (FIAFE) permet de rencontrer des expatriés tout comme le centre culturel français.

Source : Start Les Echos