[Audio] Vietnam, un délicieux voyage gastronomique

On vous emmène au Vietnam, pour un délicieux voyage gastronomique, à savourer avec les yeux, mais aussi les papilles. Au Nord, au Sud, au centre du pays, préparez vous à vivre une aventure culturelle et gustative intense!
Au-delà de la beauté des monuments, des villes et de la nature, la cuisine vietnamienne est à elle seule une curiosité à part entière. Raffinée, complexe, séduisante par sa fraîcheur et ses saveurs subtils, elle varie selon les régions principalement parce que la végétation diffère de l’une à l’autre et que les herbes et aromates frais sont indissociables des différents plats locaux.

Cette cuisine millénaire, qui ne cesse d’évoluer et de fleurir dans les restaurants du monde entier, renferme bien des secrets qu’elle ne dévoile aucunement aux voyageurs pressés. Qui n’a jamais goûté au fameux pâté impérial, aux succulents rouleaux de printemps ou aux délicieux Ravioli Vietnamien? Des mets qui font le bonheur des papilles mais qui malheureusement, ne dévoile que peu de l’authenticité de cette cuisine.

Pour ceux qui connaissent le vrai Vietnam, il leur est impossible d’oublier les bonnes spécialités de la campagne du sud comme les brochettes de filet de canard marinés dans de l’extrait de coco, enveloppé délicatement de feuilles de corossol et grillés au feu de bois. Il leur est également impossible d’effacer de leur mémoire la finesse du Goi ca mai… une sorte de salade de poisson cru très prisée par les gens du littoral de Phu Quoc.

Bref, avant de parler de la composition des plats, sachez que la gastronomie vietnamienne est plus qu’un art, c’est une philosophie basée principalement sur l’équilibre du Yin et du Yang. C’est-à-dire que chaque plat, chaque repas doit pouvoir fournir à tout individu les bienfaits nécessaires à son équilibre. La médecine par la nourriture s’avère être une réalité quotidienne au Vietnam.

Le New York Times n’a d’ailleurs pas hésité à classer la cuisine vietnamienne dans le TOP 10 des meilleures cuisines au monde. Il s’agit selon le même média de la nouvelle star culinaire de l’Asie. Sans oublier que les restaurants et festivals gastronomiques du Vietnam à l’étranger attirent de plus en plus de monde, et le nombre de touristes intéressés par des cours de cuisine dans le pays ne cesse de croître. Certains viennent même en apprendre les secrets pour ensuite ouvrir leur propre restaurant…

Et si l’on dégustait un bon Pho… c’est le nom du plat national, consommé à tout moment de la journée, y compris le petit déjeuner. Il s’agit d’une soupe aux fines nouilles de riz, agrémentée de bœuf émincé ou de poulet, de germes de soja et de coriandre fraîche. C’est une recette de la région de Tan Dinh au Nord du pays, consommé différemment selon les régions. Vous pouvez l’accompagner d’un délicieux Bo Bun, pourquoi pas. une sorte de nems réalisées à base de vermicelles de riz froides, de crudités, de diverses herbes aromatiques et de lamelles de bœuf sauté à la citronnelle juste poêlées avant de servir. Un vrai régal!

Bref, sachez que là où vous allez au Vietnam, vous découvrirez une cuisine inventive, minutieuse et raffinée réalisée avec amour et délicatesse. Pour vous initier à ses ingrédients merveilleux, parcourez les multiples marchés du pays et testez des plats confectionnés à la minute, où se mêlent des herbes aromatiques fraîches et des épices, qui donnent à la cuisine vietnamienne des saveurs inimitables.