Auchan va fermer tous ses magasins au Vietnam

Auchan a décidé de se retirer des pays ou il est durablement en perte et ne présente pas de perspectives positives. Ce qui sonne le glas de l’aventure au Vietnam, après quatre ans de présence seulement.

Après avoir annoncé mardi 14 mai la cession de la quasi-totalité de son activité de distribution en Italie auprès de Conad, le distributeur français a aussi évoqué la fin prochaine de sa présence au Vietnam, certes beaucoup plus modeste. Présente dans ce pays d’Asie depuis 2015, l’enseigne y a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros environ, avec 850 collaborateurs. Elle y compte encore 18 magasins (13 à Hô-Chi-Minh-Ville, 4 à Hanoi et, 1 à Tay Ninh) dont 15 seront fermés très rapidement. Les trois autres seront vraisemblablement vendus à des opérateurs locaux.

Cette décision de retrait est motivée par le programme Renaissance, qui vise à identifier tous les foyers de pertes et étudier toutes les solutions pour les zones ou Auchan Retail est durablement en perte. Y compris les fermetures pures et simples, pour se focaliser sur les zones en développement et / ou stratégiques.

Faute de modèle économique viable au Vietnam, la décision a donc été prise de mettre un terme à la présence dans le pays, qui sera terminée mi juillet. En mars dernier, Edgard Bonte, nouveau président d’Auchan Retail, citait deux pays qui “n’ont pas encore trouvé de modèle et qui restent durablement en perte”. Il s’agissait alors de l’Italie et du Vietnam. On imagine donc que les coupes radicales dans le réseau sont terminées. Ce qui n’exclut pas des modifications plus tactiques ailleurs. Ainsi en France, Auchan Retail a décidé de céder (voire de fermer, faute d’offres de reprise) 21 sites, dont un hypermarché et une majorité de supermarchés.

Source : Isa Conso