Acheter un appartement au Vietnam

achat-appartement

Selon Thanh Nieu, le Vietnam vient de modifier sa loi sur l’accès à la propriété pour les étrangers et va permettre à ces derniers de rallonger leur acte de propriété pour 50 ans de plus (après la fin de la période de 50 ans initialement prévue) et d’étendre à d’autres biens immobiliers : villa et maison. Avant seuls les appartements étaient concernés. Les futurs acquéreurs seront donc propriétaires de leur résidence au Vietnam pour 100 ans maintenant (au lieu de 50 ans).

En effet, les législateurs ont modifié la loi sur l’accès à la propriété au Vietnam pour les étrangers et prendra effet à partir de juillet 2015. Les personnes concernées par cette mesure sont les fonds d’investissement étrangers, les étrangers avec des visas valides, les entreprises internationales opérant au Vietnam et les Vietnamiens d’outre-mer (Viêt-kieu).

En outre, les étrangers mariés à des citoyens vietnamiens seront également concernés par ce nouveau décret.

Avec ce changement, le Vietnam espère relancer le marché immobilier qui a connu un ralentissement ces dernières années. Espérons que cela n’aura pas d’effets pervers sur la hausse des prix, déjà élevés dans certains quartiers huppés d’Ho-Chi-Minh-Ville par exemple.

En bref :

Qui ?: Les étrangers avec un visa valide ; les Vietnamiens d’outre-mer (Viêt-kieu), les fonds d’investissements étrangers, les banques ; les branches vietnamiennes et bureaux de représentation des sociétés étrangères.

Quoi ?: Tous les types de biens immobiliers : les appartements, les villas et les maisons de ville. Auparavant, la loi ne concernait que les appartements.

Combien ? : Il n’y a pas de limite sur le nombre d’achats de biens immobiliers par les étrangers, mais le nombre total de parts détenus par tous les acheteurs étrangers ne devront pas dépasser 30 % des parts d’un immeuble, ou 250 biens de propriété dans un quartier. Avant, un étranger ne pouvait acheter un seul appartement au Vietnam.

Finalité ? : Les propriétés appartenant aux étrangers pourront être sous-louées, échangées, héritées et garanties. Avant, un étranger ne pouvait acheter un bien qu’à des fins d’habitation.


Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire