Acheter un appartement au Vietnam

achat-appartement

Depuis 2009, un étranger a la possibilité d’acheter et de faire l’acquisition d’un appartement (et non d’une maison) au Vietnam sous 2 conditions :

1. Il s’agit de réaliser un investissement direct au Vietnam avec un certificat d’investissement ou un certificat d’enregistrement d’une entreprise par les organismes compétents.

2. Il s’agit d’avoir un(e) conjoint(e) citoyen(e) du Vietnam avec un certificat de mariage délivré par l’autorité compétente du Vietnam. Le certificat de mariage délivré par les pays étrangers doit être traduit en vietnamien et certifié par un notaire public du Vietnam.

L’acte de propriété a une validité d’une durée de 50 ans signifiant qu’un individu reste propriétaire de son appartement pour une durée de 50 ans.

Note : Il est interdit d’acheter et de revendre des appartements de façon répétitive dont l’objectif principal constitue la réalisation de bénéfices.

Les étrangers vont pouvoir investir dans des appartements au Vietnam

L’Assemblée nationale vietnamienne a adopté une résolution qui va permettre aux étrangers d’acquérir des appartements au Vietnam à partir de 2009. Toutefois, ce dispositif ne concerne pas les maisons.

Les étrangers vont enfin pouvoir acheter des appartements au Vietnam à partir de 2009, selon une résolution adopté jeudi par l’Assemblée nationale du pays. Toutefois, le texte ne concerne pas l’achat de maison.

De plus, ce texte s’adresse seulement aux personnes mariées à des citoyens vietnamiens ou qui ont des investissements directs ou des compétences spéciales ou encore celles qui ont eu des contributions reconnues par le Président ou le Premier ministre du pays.

Ces individus pourront ainsi être propriétaires d’un appartement pour une durée de 50 ans. Par la suite, ils pourront le revendre ou le donner.

Au total, ce sont près de 20.000 personnes qui répondraient aux critères de cette mesure, selon l’Agence vietnamienne d’Information

Source : Agence Vietnamienne d’Information – 23 mai 2008


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre