Accidenté et coincé au Vietnam, un Strasbourgeois de 30 ans tente de revenir en France

Un Strasbourgeois de 30 ans a eu un grave accident de moto au Vietnam le 7 février dernier. Il est ans le coma, sa famille tente par tous les moyens de le ramener en France et lance une cagnotte en ligne. Pour ses proches, c’est sûr : si Xavier Saunier, 30 ans, reste au Vietnam dans « l’état dans lequel il se trouve, il va mourir ». Une certitude et une angoisse qui torpillent une petite famille depuis le 7 février dernier.

Ce jour-là, le jeune de originaire de l’Elsau a eu un grave accident de moto, dans une petite station balnéaire du Vietnam, Hoi An. Depuis, il est dans le coma à l’hôpital de Da Nang.

« S’il reste là, il va mourir »
Xavier Saunier est tombé tout seul. Il portait son casque. Mais il souffre de multiples fractures, aux bras, à la clavicule, il a un poumon perforé, quelque chose au foie, détaille son beau-frère Yves Meckes. Ce dernier s’est d’ailleurs rendu au chevet de la victime, avec la mère de ce dernier, Patricia Merckling, qui travaille à l’hôpital civil de Strasbourg, « pour l’aider à faire les papiers, les démarches administratives. Mais aussi pour payer des factures, qui s’élèvent à 2 000 euros déjà.

« C’est très dur là-bas, explique le beau-frère qui vient à peine de rentrer à Strasbourg. Si l’on ne donne pas de l’argent chaque jour, il ne mange pas. Si l’on ne paie pas les soins, c’est pareil. » Pour l’instant, les fractures n’ont pas été soignées, assure Yves. Les soins sont concentrés sur son cerveau et il y a des machines pour l’aider à respirer. C’est tout. Il est nourri par intraveineuse. » Autre difficulté, la langue.

« Les médecins ne sont pas très disponibles, ils parlent vite, en anglais, ils ne sont pas très explicatifs et ne veulent pas se prononcer. Ils attendent qu’il se réveille, et les conditions d’hygiène me semblent très loin de ce que l’on trouve en Europe. S’il reste là, il va mourir », déplore le beau-frère, très inquiet.

Tout tenter, alerter
Aussi, la petite famille se démultiplie et frappe à toutes les portes pour que l’on puisse leur venir en aide. Car, pour l’instant, le rapatriement de Xavier n’est pas possible. Le jeune homme venait de passer plus de 90 jours au Vietnam, ce qui le prive d’assistance rapatriement, explique Yves : « Le coût du rapatriement vient d’être estimé à 85 000 euros. C’est impossible, nous n’avons pas tout cet argent. »

La famille, en contact avec le consulat de France au Vietnam, colle, en attendant, des affiches, envoie des mails, alors que la maman est restée au chevet de son fils. « J’ai écrit par mail à Emmanuel Macron plusieurs fois pour l’alerter de la situation. Son secrétariat m’a fait savoir qu’il lançait les démarches possibles. J’ai contacté les ministères des Affaires étrangères, tout ce qui est possible. Nous lançons un SOS à la France. Nous ne savons pas quoi faire. »

Le consulat de France au Vietnam serait en contact avec le Samu au Vietnam et à Paris pour voir si quelque chose est possible. Mais on ne sait plus comment faire et il faut faire vite », insiste Yves. Pour l’heure, la famille de Xavier a lancé une cagnotte en ligne et plus de 14 000 euros sont promis.

Source : 20 Minutes